15 sept. 2011

Ethnicité, Racisme et Beauté

La beauté a plusieurs visages. En fait, la diversité fait la beauté. Il y a eu toujours des canons de beauté préétablis mais on essaie d’aller plus loin et embrasser de nouveaux marchés. Le monde n’ai pas fait de blondes. Cependant, le racisme guette; une épreuve était la récente élection de Leila Lopes, Miss Angola, comme Miss Univers. Malgré son attrait physique et son charme, elle a été attaquée pour être noire.

Les visages de Lancôme


La dernière nouveauté de Lancôme a été baptisée comme Visionnaire (LR2412 4 %). Selon ses créateurs il est tant ou plus efficient que le rétinol sans ses effets secondaires. Son des objectifs il est de réduire des rides, d'affiner la taille des pores, et de donner sur la peau l'aspect homogène si désiré par toutes les femmes.
Pour la campagne de communication Visionnaire, Lancôme fait un focus sur des visages de femmes d'origines différentes (hispanique, caucasienne, africaine, asiatique).


Leur peau montre pour la première fois et de façon palpable les bénéfices de ce correcteur fondamental rides-pores-homogénéité.
Par exemple, le mannequin Hanna Ben Andesslem apparait dans cette toute nouvelle campagne publicitaire. D’origine tunisienne, le top montant de la mode apparait pour la première fois dans une campagne Lancôme, suivant les traces d’Arlenis Sosa Pena, Elettra Wiedemann et Daria Werbowy. On découvre les modèles en gros plan, le teint zéro défaut et parfaitement unifié, lumineux à souhait.



Leila Lopes, l'une des rares Miss Univers noires


C'est Miss Angola qui remporte pour la première fois pour son pays le diadème de Miss Univers 2011. Leila Lopes, c'est son nom, 25 ans, est une jolie plante de 1,79m. Cette magnifique jeune femme s'est particulièrement bien débrouillé lors de la question posée par le jury où elle a fait forte impression en répondant néanmoins en portugais, sa langue natale.

Elle a adroitement répondu aux questions posées par le jury alors qu'il ne restait que cinq candidates en lice. Interrogée sur le détail physique de sa personne qu'elle souhaiterait pouvoir modifier: "Dieu merci, je suis satisfaite de la façon dont Dieu m'a créée et ne je changerais rien", a-t-elle répondu, ajoutant être une femme "dotée d'une beauté intérieure".


Interrogée au sujet du racisme, étant l'une des rares lauréates noires du concours, Leila Lopes a estimé que "tous les racistes devraient se faire aider. Ce n'est pas normal au XXIe siècle de penser ainsi", a-t-elle jugé.

La nouvelle reine de beauté, « farouchement anti-raciste », veut faire reculer les inégalités sur la planète. La nouvelle Miss Univers se profile ainsi en tant que travailleuse sociale et humanitaire à la rescousse d’un monde à la dérive.


Cependant il y a eu des commentaires racistes sur Internet au sujet de la Miss Univers d'Angola Leila Lopes. Les commentaires de Marco Antonio Cals Arcoverde en Facebook ont été diffusés partout après qu'il s'est référé à la Miss Univers comme macaque, avec des cheveux d'ordures. De la même manière, des commentaires déplorables ont pu être lus ces jours dans le site Web Stormfront ,tant en anglais comme en portugais, du style de : "Un singe dans une robe? Absolument révoltant", "Une guenon gagnerait égal" ou "la chose unique qu'on manque consiste en ce que Hollywood invite la vainqueuse pour le rôle de fille de King Kong". Jusqu'à quand?